Perdus dans la jungle

Depuis Cali, nous avons bien avancé : nous avons roulé plus de 1000km, et la bécane semble tenir le coup.
Pour fuir les camions et la Panaméricaine, nous avons décidé d’emprunter une route secondaire et de retraverser la Cordillère Centrale. Raison de plus, la route longe des sources chaudes à Coconuco. On en a marre des douches froides !

Nous avons donc traversé le parc naturel du Puracé par une piste montagneuse serpentant au milieu de la jungle. Quels panoramas !
Un véhicule à moteur a besoin de 5 heures pour traverser ces 80 km de désert vert, où l’on ne croise un véhicule que tous les quarts d’heure. Inutile de dire que nous avons serré les fesses et pédalé inlassablement pour retrouver la civilisation avant la nuit.
Quelle joie de retrouver le bitume à la fin de la descente et de pouvoir relâcher les freins.

Après 10 heures de route, nous atteignons le village de San Augustin, épicentre de la civilisation indigène du haut magdaléna. Maintenant disparue il y a plus de 2000 ans, elle ne laisse derrière elle que d’étonnantes statues en pierre volcaniques.

Cela fait presque 1 mois que nous voyageons, et nous sentons les progrès sur le tandem. Nous ne sommes plus effrayés par les longues journées de vélo, et nous reprenons confiance dans le matériel. Cependant, nous continuons à apprécier les pauses, les rencontres, et la nourriture colombienne.

Publicités
Cet article a été publié dans Colombie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Perdus dans la jungle

  1. baubion dit :

    pas de pb avec la coulée de boue? vu aux infos
    peutetre n’etes vous pas dans le secteur…
    miam le dessert!!!!!

    • Non effectivement, ce drame s’est déroulé plus au nord, dans l’Antioquia. Nous sommes quasiment à la frontière avec l’Equateur, très au sud.
      Par contre, nous avons aussi eu beaucoup beaucoup beaucoup de pluie, et nous avons vu sur la route des éboulements de terrain en lien avec toute cette eau…

  2. Oriane dit :

    Super paysages! Bravo les sportifs!! ça n’a pas dû être de toute facilité tous ces deserts et montées saugrenues. Comment va le tandem? Il arrive a vous (su)porter!! 😉 Gros bisous, vous nous manquez!!

  3. Lefebvre dit :

    Merci pour les ‘reportages’ nous vivons votre aventure et les photos nous invitent à la partager.
    Bisous pour vous.
    Mamy Papy

  4. Ping : L’Odyssée de Tortuga | Le Tandem et les Andes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s