La route des volcans

Nous sommes toujours à la reherche de ce frisson ressenti en Sicile, auprès du Stromboli.
Alors dans ce pays de volcans, nous faisons des détours pour passer auprès d’eux et sentir leur puissance!

Au nord de l’Equateur, deux géants sommeillent, mama Cotacachi et papa Imbabura, qui l’honore de temps en temps en la couvrant de neige. Nous les avons laissé tranquilles. Nous avions d’autres choses à faire dans le coin.

A Quito, le Jucu Pichincha surplombe la ville du haut de ses 4758 m (en comparaison, le Mont Blanc culmine à 4816m). Lui aussi est endormi, et pour atteindre son sommet, pas besoin de guide. Il suffit de prendre un téléphérique, jusqu’à 4000 mètres, puis de marcher quelques heures.
Plus facile à dire qu’à faire ! En approchant de la cime, l’oxygène se fait rare. Nous sommes épuisés, avançant par quart de pas. C’est la première fois que nous sommes aussi lents. Laetitia finit l’ascension comme un zombie.
Le sommet est une véritable récompense, et la descente avec vue sur le Cotopaxi un plaisir ! Mais débute alors le mal de crâne, David n’en dormira pas de la nuit.

Au sud de Quito, nous pédalons pour découvrir le fameux, majestueux, et renommé Cotopaxi.
A seulement 50km de la capitale, il est surveillé de près. Depuis quelques semaines, ses cratères fument, dégageant une odeur souffrée. L’ascension est provisoirement interdite au delà du refuge. Et les services de sécurité font régulièrement des exercices d’évacuation.
Nous nous sommes contentés de camper dans le parc, défiant les rafales de vent. Le réveil face au monstre n’a pas de prix !

Surplombant Banos, le Tingiruaha est en pleine activité. En approcher est interdit et la route cheminant à sa base est fermée. Amélie et Benjamin l’ont découvert au prix fort, puisqu’ils ont dû faire un long détour en bus pour le contourner. Lors de nos vacances avec eux, nous avons pédalé jusqu’au point de vue. Impossible de l’apercevoir à travers les nuages. De la ville, nous avons eu plus de chance.

Enfin, nous finissons par le plus grand de tous, le Chimborazo. Il culmine à 6310m, et son sommet est le point le plus proche du soleil, et le plus éloigné du centre de la terre (celle-ci étant légèrement ovale). Sa dernière éruption remonte à plus de 1500 ans.
Nous chatouillons ses hauteurs avec Tortuga, en roulant jusqu’au refuge à 4800m. Après une nuit à cette altitude, nous nous réveillons avec le paysage recouvert de givre. Histoire de s’amuser un peu, nous randonnons jusqu’à une « lagune » de 5 mètres de diamètre, à 5100 m d’altitude. Encore une fois, l’effort prend une toute autre dimension, chaque pas supplémentaire est une victoire.

Au delà de notre sélection, il existe d’autres volcans en Equateur. Nous en découvrirons peut être certains lors d’un autre voyage.
Vulcanologues amateurs, ce pays est fait pour vous!

 

 

Cet article a été publié dans Culture, Equateur, Trucs et Astuces. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour La route des volcans

  1. debargue dit :

    Whaouh !!! pour le moins fabuleux !!! des souvenirs pour la vie. Nous avons retenu notre souffle pendant la lecture. Profitez et partagez. plein de bisous Isa et J-Phi

  2. Erick Maillet dit :

    Trop bien les commentaires sous les photos, en ai eu le souffle coupé!
    biz

  3. Loïc et Isa dit :

    C’est merveilleux ces reportages . On se sent parfois très proches et pourtant c’est si loin.
    Merci.

  4. photoleon1 dit :

    Superbes photos et commentaires. Merci pour le partage. Biz. Eric

  5. herve dit :

    Tip top, bravo et merci de partager tout cela, commentaires, recits et photos, c’est extra ! J’ai fait suivre a nos fils Pierre et Benoit qui se sont aussi frottes a ces sommets, l’un en ski de rando, l’autre a pied.

    Keep it up !

  6. Cousin-Maillet#6 dit :

    F.A.B.U.L.E.U.X……comme toujours ; à chaque fois je me dis : » ils ne pourront pas faire mieux  » et à chaque fois j ai tort . Bravo . Biz

  7. lefebvre dit :

    toujours plus haut toujours plus fort
    bravo pour vos exploits.
    bisous de mamy et papy

  8. Aurélie dit :

    Ca donne trop envie ces photos !!!

Répondre à herve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s